Kamoa Copper Dépasse la Fourchette de Prévision de Production Pour 2021 et Annonce Ses Prévisions Pour 2022

0
552
Area 3000 - Process Plant Concentrator Plant Kakula North Surface Construction

Kamoa Copper a produit 105 884 tonnes de concentré de cuivre en 2021, dépassant ainsi l’extrémité supérieure de la fourchette cible augmentée de 92 500 à 100 000 tonnes. Le total de fin d’année a été stimulé par un record de production mensuel de 18 853 tonnes atteint en décembre.

Les prévisions de production pour 2021 avaient été augmentées par rapport à une fourchette initiale de 80 000 à 90 000 tonnes en novembre 2021 lors de la montée en puissance réussie de l’usine de concentration de la phase 1, qui a commencé à fonctionner le 25 mai 2021 et a atteint la production commerciale le 1er juillet 2021.

Les prévisions de production annuelle de Kamoa Copper pour 2022 se situent entre 290 000 et 340 000 tonnes de cuivre en concentré. La fourchette cible des coûts décaissés (C1) par livre de cuivre payable en 2022 a été fixée entre $1,20 et $1,40.

En décembre, un record de 372 000 tonnes de minerai a été broyées à une alimentation de teneur moyenne de 5,98 % de cuivre, dépassant a plus de 17 % le taux de production mensuel prévu de 316 667 tonnes. Le taux de récupération du cuivre par flottation a atteint un niveau record de 88,5 %. La récupération du cuivre en régime permanent de la phase 1 est d’environ 86 %, selon la teneur du minerai.

Le coprésident exécutif d’Ivanhoe Mines, Robert Friedland, a commenté la performance remarquable de l’entreprise : “Le succès opérationnel exceptionnel de Kamoa Copper en 2021 est le fruit de la culture et des valeurs promues dans toute l’organisation.”

 “Collectivement, nous sommes déterminés à créer de la valeur à long terme pour les parties prenantes et les actionnaires grâce à des investissements continus dans la découverte et le développement de gisements de classe mondiale, à l’innovation technologique, à une gouvernance d’entreprise solide, à une bonne gestion de l’environnement, à l’autonomisation de nos communautés d’accueil et à une attention soutenue pour la santé et la sécurité”, a ajouté M. Friedland.

La construction de la deuxième usine de concentration de 3,8 millions de tonnes par an (Mtpa) (phase 2) continue de progresser en avance sur le calendrier. Les activités de construction sont bien avancées, les activités d’ingénierie, d’approvisionnement et de fabrication sont achevées. À la fin du mois de décembre, l’ensemble du projet était achevé à environ 80 %, et certaines activités de pré-mise en service ont déjà commencé.

L’exploitation du concentrateur de la phase 2 devrait commencer au deuxième trimestre 2022. Avec une capacité de broyage nominale de 3,8 millions de tonnes par an (Mtpa), l’usine du concentrateur de la phase 2 est identique à celle de la phase 1, et un profil de montée en puissance similaire pour le nouveau concentrateur est envisagé, avec l’avantage des connaissances supplémentaires acquises pendant la mise en service de la phase 1.

Kamoa Copper fait également progresser l’expansion de la phase 3, et l’exploitation du premier flux du concentrateur de la phase 3 est prévue pour la fin de 2024. Le concentrateur de la phase 3 sera situé à côté de la mine de Kansoko (sur le gisement de Kansoko Sud) et est conçu comme deux flux identiques avec une partie frontale sèche commune, comme les concentrateurs des phases 1 et 2, mais avec une capacité de broyage nominale par flux supérieure à la capacité de 3,8 Mtpa des concentrateurs des phases 1 et 2. Le concentrateur de la phase 3 devrait être approvisionné par les minerais provenant de la mine établie de Kansoko, ainsi que de deux nouvelles mines prévues, appelées Kamoa 1 et Kamoa 2. L’accès aux zones minières de Kamoa 1 et Kamoa 2 se fera par un système de double incliné (l’incliné de la mine Kamoa), et le portail des inclinés est en cours de construction.

La phase 3 comprend également la construction d’une fonderie de type direct-to-blister, avec une capacité de production de 500 000 tonnes par an de cuivre blister. L’ingénierie de base, dirigée par China Nerin Engineering Co., Ltd. de Jiangxi, en Chine, est en cours et devrait être achevée au deuxième trimestre de l’année 2022.

Découvrez les progrès réalisés sur le site par Kamoa Copper sur cette dernière vidéo :

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here