KAMOA COPPER ATTEINT UN NOUVEAU RECORD MENSUEL ET LE DEPARTEMENT DU DEVELOPPEMENT DU PERSONNEL LANCE LE PROGRAMME KIPAJI

0
200
Transformation Department hosted a networking lunch to celebrate the official launch of the Kipaji Development Programme

Après avoir atteint de nouveaux records de production journalière en octobre, l’usine de concentration de la phase 1 de Kamoa fonctionne en régime permanent malgré des coupures de courant intermittentes. Le Département du Développement du personnel de Kamoa célèbre le lancement du programme de développement des talents « Kipaji », qui se concentrera sur la formation des citoyens congolais. 

Le président du conseil d’administration, Ben Munanga, et le directeur général, Mark Farren, ont le plaisir d’annoncer que la phase 1 de l’usine de concentration de Kamoa, d’une capacité de 3,8 millions de tonnes par an (Mtpa), a atteint, voire dépassé, tous les critères de conception et fonctionne désormais en régime permanent.

Kamoa a vocation à devenir la mine de cuivre majeure à la plus haute teneur au monde, avec un taux d’exploitation initial de 3,8 Mtpa à une teneur d’alimentation moyenne estimée à plus de 6,0 % de cuivre au cours des cinq premières années d’exploitation, et à 5,9 % de cuivre au cours des dix premières années d’exploitation. La phase 1 devrait produire environ 200 000 tonnes de cuivre par an, tandis que l’expansion de la phase 2 devrait porter la production à environ 400 000 tonnes de cuivre par an. Sur la base d’une analyse comparative indépendante, le scénario d’expansion progressive du projet à 19 Mtpa ferait de Kamoa-Kakula le deuxième plus grand complexe minier de cuivre au monde, avec une production annuelle maximale de cuivre de plus de 800 000 tonnes.

En octobre, 323 368 tonnes de minerai ont été broyées à une teneur moyenne de 5,89 % de cuivre, dépassant ainsi le taux de production mensuel prévu de 316 667 tonnes. Au cours des dix derniers jours d’octobre, la mine a produit une moyenne de 611 tonnes de concentré de cuivre par jour. Le 25 octobre, un record de production de 729 tonnes de concentré de cuivre a été atteint, établissant un nouveau record de production quotidienne. “Cette excellente réalisation met en évidence le niveau de production que nous visons à l’avenir”, a expliqué M. Farren.

Le DG, Mark Farren, a commenté les progrès réalisés : “Le mois d’octobre a été un mois important pour nous à bien des égards. L’équipe de projet a réussi à mettre en service le deuxième filtre-presse de concentré, qui est désormais pleinement opérationnel. Bien qu’il ait fallu quelques semaines pour mettre au point le deuxième filtre-presse, les performances de l’usine ont répondu aux attentes en régime permanent, malgré les pannes de courant régionales intermittentes survenues au cours des trois premières semaines d’octobre.”

La deuxième usine de concentration de 3,8 Mtpa (phase 2) progresse bien, le projet global étant achevé à environ 60 %. Les activités d’ingénierie et d’approvisionnement sont effectivement terminées et la fabrication est achevée à plus de 92 %. L’érection de l’acier de construction et l’installation des tôleries et des équipements restent les principales priorités de la construction.

Plus de 550 camions chargés d’équipements et de matériaux de construction de la phase 2 ont déjà été livrés sur le site, et 31 autres camions sont encore attendus.

Un total de 395 000 tonnes titrant 5,73 % de cuivre a été extrait au cours de la période du 21 septembre au 20 octobre, dont 174 000 tonnes titrant 6,91 % de cuivre provenant du centre à haute teneur de la mine de Kakula et 35 000 tonnes titrant 3,84 % de cuivre provenant de la mine de Kansoko. Les stocks de surface du projet contiennent maintenant environ 3,73 millions de tonnes de minerai à haute et moyenne teneur, avec une moyenne combinée estimée à 4,72 % de cuivre. Le cuivre contenu dans les stocks à la fin du mois d’août s’élève maintenant à plus de 175 000 tonnes (le prix actuel du cuivre est d’environ 9 500 USD par tonne).

Outre les progrès opérationnels en cours, le 16 octobre, le Département du Développement du personnel de Kamoa Copper a célébré le lancement d’un nouveau programme de développement des talents. Le nouveau et innovant programme de développement Kipaji se concentrera sur le développement des employés congolais pour en faire des défenseurs de l’industrie et les futurs dirigeants de l’entreprise. Une sélection de 30 candidats suivra un processus de développement rigoureux qui comprendra des plans de développement individualisés et un mentorat pour aider à améliorer le leadership et les compétences techniques. Le mot swahili “Kipaji” signifie “talentueux” ou “doué”, ce qui correspond bien à l’objectif de Kamoa Copper de former la prochaine génération de professionnels et de dirigeants du secteur, et de contribuer à façonner l’avenir de l’exploitation minière en RDC.

Cliquez sur le lien pour regarder une vidéo présentant l’avancement de la phase 1 de l’usine de concentration de Kamoa ainsi que le lancement du programme de développement de Kipaji

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here